background
logotype

Categorie

Le Bounty Day commémoré à Moorea

Plusieurs personnes passionnées par l’histoire des mutins de la Bounty se sont rassemblées dans la vallée de Teavaro pour commémorer le« Bounty Day », c'est-à-dire le jour où le navire a été brûlé aux Iles Pitcairn.

L’incendie de la Bounty par les mutins le 23 janvier 1790 a été commémoré jeudi dernier au domicile de Douglas Pearson, organisateur de cet événement. De nombreuses personnes passionnées par l’histoire de la mutinerie de la Bounty étaient présentes.
La journée a commencé par l’allumage d’un feu pour brûler une maquette du célèbre navire, un acte qui remémore sa mise à feu par les mutins aux îles Pitcairn afin d’effacer définitivement leurs traces.
Par la suite, le public présent a profité de cette journée pour planter trois arbres à pain sur le site où est actuellementconstruite une représentation plus grande de la Bounty. Ces trois arbres représenteront les trois mâts du navire.
Des cendres issues du feu allumé ont été déversées dans chacun des trois trous de plantation afin de symboliser la renaissance du bateau à l’instar de celle du Phénix.
Durant cette journée, des jeunes pousses d’arbres (arbre à pain, bancoulier ou kava) ont aussi été plantées dans la cour par les personnes présentes. Ces pousses rappellent en fait les différentes plantes qui ont été transportées à bord du Bounty par les mutins afin que celles-ci soient plantées aux îles Pitcairn pour des usages traditionnels ou pour leurs vertus médicinales.
Le prêtre traditionnel Raymond Graffe a aussi procédé à la bénédiction du marae familial des cinq dernières générations de Douglas Pearson.
Dans quelques mois, ce dernier ouvrira sur place un centre culturel composé notamment de cette grande représentation du Bounty, un jardin ethnobotanique ou encore une bibliothèque avec cartographie en faveur des touristes étrangers et de la population locale.

Source @ PR

 

This is a bridge
This bridge is very long
On the road again
This slideshow uses a JQuery script adapted from Pixedelic

Crédit Photos @ PR

2020  MooreaNews   Moorea News