background
logotype

Categorie

La lutte au service de la prévention contre les addictions et la délinquance à Moorea

Un programme de sensibilisation contre les addictions ainsi que la délinquance, avec notamment des séances d’entrainement à la lutte, a été mis en place en faveur de quelques collégiens et lycéens de Moorea. L’idée de l’association Team Moorea, organisatrice de ce projet, est de mieux sensibiliser ces jeunes à travers ce dispositif.

Dans le cadre d’un programme de lutte contre les addictions et la délinquance, l’association Team Moorea organise, grâce à une subvention du ministère de la santé, des séances d’entrainement de lutte en faveur d’une cinquantaine d’élèves du collège de Paopao, du collège d’Afareaitu ainsi que du Lycée d’Opunohu.

Au total, 10 séances de 2 heures par semaine sont mises en place dans chacun de ces établissements scolaires jusqu’au mois de décembre prochain.
Des interventions éducatives sur différentes thématiques (sport-santé, les addictions, la délinquance,…) sont aussi prévues avant chaque séance d’entrainement.

L’idée est d’aider ces jeunes élèves à mieux lutter contre les addictions par l’apprentissage de la lutte, l’acquisition des valeurs véhiculées par ce sport de combat et la sensibilisation sur des thématiques variées.
«On va leur donner, sur le long terme, les capacités pour réagir dans le cas où ils se trouvent, du jour au lendemain, dans une position d’addiction.» explique Jonathan Biarrez, président de l’association Team Moorea.

Pendant les différentes séances d’entrainement, ces jeunes sont aussi formés à l’arbitrage.
« Avant chaque séance, il ya des discussions et des séances spéciales sur l’arbitrage pendant une demi heure. Ces jeunes vont apprendre à arbitrer des combats, à faire les juges et à donner des points. Cela se fait dans l’otique de les responsabiliser. C’est aussi le but de ce programme. » précise Jonathan.
Ces jeunes vont apprendre à maitriser différentes techniques en lutte afin qu’ils soient aptes, à la fin des 10 séances, à participer à des combats.
« On projette de rassembler dans un mois l’ensemble de ces élèves pour qu’ils puissent participer, à la fin du projet, à une compétition sur Tahiti. L’idée est de leur donner l’opportunité de se mesurer à d’autres jeunes. Mais on n’est pas là pour qu’ils fassent que des combats. On veut aussi qu’ils participent à l’arbitrage et à l’organisation des combats.» insiste le président de Team Moorea.

Trois éducateurs ont été sollicités pour entrainer et sensibiliser ces jeunes à travers ce projet, à savoir Jonathan Biarez (Brevet Fédéral de 2ie degré), Vaiarii Childs (Brevet Fédéral de 2ie degré) et Daniel Ray (conseiller technique de la Fédération Polynésienne de Lutte).

Source @ PR

This is a bridge
This bridge is very long
On the road again
This slideshow uses a JQuery script adapted from Pixedelic

Crédit Photos @ PR

2019  MooreaNews   Moorea News