background
logotype

Categorie

On a aussi marché pour le climat à Moorea

Une centaine de personnes, dont des représentants de quelques associations environnementales, ont participé à une marche pour le climat à Moorea. Très sensibles au problème du réchauffement climatique, les personnes présentes ont voulu montrer leur solidarité vis-à-vis des autres manifestants du monde entier durant cette journée d’action contre le réchauffement de la planète.
L’association Oceania avait organisé une marche pour le climat à Moorea dans l’après-midi du samedi 21 septembre 2019.
Le départ de la marche était donné à 14h30 au débarcadère de Paopao. Le cortège, composé d’une centaine de personnes, s’est dirigé ensuite vers le centre commercial de Maharepa avant de revenir au débarcadère vers 15h30.
Un grand nombre de représentants de quelques associations environnementales de l’île sœur, telles que Les libellules, Moorea Biodiversité ou encore Te Mana O Te Moana, étaient présents parmi les manifestants.
Ceux-ci ont voulu montrer leur détermination vis-à-vis de la protection du climat.

« C’est important pour nous de nous faire entendre vu que cette marche a également été organisée dans le monde entier. Il y a eu des grands événements en France ou à New York par exemple. C’est donc important de le faire à notre échelle également. » explique Malau Lemonnier, membre de l’association Oceania.

« Pour moi, c’est une évidence de participer à ce genre de marche. Si on ne se montre pas ou on ne dit pas qu’on existe, il n’y aurait que quelques personnes pour se rendre compte que le climat ne va pas bien. Si on reste tous chez nous ou à la plage, personne ne fera quelque chose. Il faut bien que nos états et nos gouvernements sachent qu’il y a des gens qui se mobilisent dans le monde, et non seulement dans nos petits gestes du quotidien. » a réagi pour sa part  Marie Babinger avant d’ajouter : « Je suis sensible, en tant que navigatrice, aux problèmes tels que les déchets dans l’océan (qui contribuentau réchauffement climatique) ou encore au blanchissement du corail. Le climat affecte tout. ».

Laura Perganu, membre de l’expédition Under The Pole, est venue à Moorea depuis la France pour participer pendant quelques semaines à des recherches scientifiques sur le corail.
« Je viens de Concarneau en Bretagne. Je suis venue à Moorea pour participer à une action de préservation des coraux des récifs coralliens. On a à cœur de protéger l’environnement notamment en milieu insulaire où le réchauffement climatique aura des risques très importants. Il y aura de réels enjeux dans le futur dans les îles. C’était donc important pour moi d’être présente pour cette marche car le climat devient un problème majeur. » explique-t-elle.

Près de 200 pays dans le monde ont organisé des marches en vue du sommet mondial sur le climat qui se trouve actuellement à l’ONU

Source @ PR

This is a bridge
This bridge is very long
On the road again
This slideshow uses a JQuery script adapted from Pixedelic

Crédit Photos @ PR

2019  MooreaNews   Moorea News