background
logotype

Categorie

Matahari Bousquet «Je remercie la population de Moorea pour son soutien. »

Matahari Bousquet, miss Tahiti 2019, ses dauphines ainsi que miss Heiva i Tahiti 2019 ont fait une tournée à Moorea le week-end dernier. Les plus belles filles du fenua de cette année ont en profité pour rencontrer la population de Moorea. Elles ont aussi visité la commune de Moorea-Maiao ainsi que quelques sites emblématiques de l’île sœur tels que le Tiki Village.
Le Tiki Village, en partenariat avec le comité Miss Tahiti et d’autres partenaires, ont organisé une tournée à Moorea pour Matahari Bousquet, miss Tahiti 2019, ses dauphines ainsi que pour miss Heiva i Tahiti 2019 durant les journées du vendredi 26 juillet et du samedi 27 juillet 2O19.


Cette visite avait débuté vendredi dernier dans la commune de Moorea-Maiao où nos miss ont été accueillies par Evans Haumani , Tavana de l’île sœur. Ce dernier a pu leur présenter quelques projets communaux en cours en mettant un accent particulier sur le PGEM (Plan de Gestion de l’Espace Maritime). Matahari et ses dauphines ont eu l’occasion par la suite de visiter les différents services de la municipalité.

Dans la soirée du vendredi, nos ambassadrices de charme ont pu apprécier un spectacle polynésien de qualité lors d’un dîner-spectacle au Tiki Village.


Dans la journée du samedi, quelques séances de dédicaces en faveur de la population ainsi que des touristes de l’île sœur, étaient organisées au restaurant See You Soon-Le QG au Petit Village de Haapiti dans la matinée, puis au restaurant Coco Beach de Moorea sur le motu Tiahura en milieu de journée et enfin au Tiki Parc d’Opunohu dans l’après midi.
« On a voulu inviter toute la population à venir faire des photos avec leur miss parce que, souvent, la miss Tahiti reste à Tahiti et part ensuite en France. Les miss ont été élues par la population. C’est donc bien que les habitants viennent les voir en vrai pour échanger avec elles.» explique Christophe Languer, directeur du Tiki Village.
Outre la rencontre avec la population, le centre culturel Tiki Village a aussi voulu, une fois de plus, valoriser l’image de la femme polynésienne à travers nos miss, tout en faisant en sorte qu’elles se  réapproprient la culture polynésienne.


« En organisant les événements comme le Pacific Ambassadors Festival ou cette tournée des miss à Moorea, leTiki Village cherche à défendre les droits de la femme polynésienne.

C’est pour que les femmes s’épanouissent entièrement et qu’elles s’émancipent dans leur travail ou leur activité. De plus, on constate que les jeunes de 20 ans ont tendance à oublier leur culture polynésienne. Le fait que nos miss renouent avec la culture polynésienne au Tiki Village va servir d’exemple pour nos jeunes. » explique encore Chistophe Languer.
Durant la journée de samedi, nos ambassadrices de charme ont aussi eu l’opportunité de se divertir en allant notamment nager avec les raies dans le lagon de Haapiti et en testant les parcours d’accrobranche du TikiParc.

MatahariBousquet

Matahari Bousquet ,22 ans, miss Tahiti 2019
« Je remercie la population de Moorea pour son soutien. »

Matahari, que pensez-vous de votre rencontre avec la population de Moorea ?
Je suis de Moorea. J’ai grandi ici. C’est donc important pour moi de revenir et de voir tous les gens qui m’ont soutenue à l’élection de miss Tahiti et de les remercier.

 

Comment s’est passé votre visite dans la commune de Moorea-Maiao ?
J’étais contente de rencontrer et de pouvoir discuter avec le maire de Moorea. J’ai aussi apprécié la visite des services de la mairie et de rencontrer tous ces gens qui font beaucoup pour l’île de Moorea. Le maire nous a parlé de quelques projets pour l’île de Moorea, surtout concernant l’environnement. C’est la cause que je souhaite défendre. On a parlé un peu des projets qu’il a mis en place, en particulier celui du PGEM et de l’école Bioclimatique de Papetoai.

Pensez –vous justement jouer un rôle dans la concrétisation de quelques uns de ces projets, en particulier les projets environnementaux ?
Jouer un rôle, c’est quand même un grand mot. Je ne pense pas que j’ai le pouvoir de faire grand-chose. Après, c’est sûr que j’essaierai de promouvoir et d’apporter mon soutien à tous ces projets
ainsi qu’aux gens qui les mettent en place.

Aviez-vous discuté un peu avec la population ou avec les jeunes filles lors des séances de dédicaces ?
J’ai un peu discuté avec les jeunes filles mais c’était difficile parce qu’elles sont intimidées. Elles n’osent pas trop nous parler et nous approcher. Il y en a même certaines qui ont eu peur de prendre des photos. J’essaie à chaque fois de leur adresser un petit mot d’encouragement et de les booster pour qu’elles puissent faire de leur mieux et croire en leurs rêves.

Voudriez-vous adresser un message à la population de Moorea?
Je remercie toute la population de Moorea pour son soutien et pour les belles choses pour notre île ici à Moorea.

Source @ PR

This is a bridge
This bridge is very long
On the road again
This slideshow uses a JQuery script adapted from Pixedelic

Crédit Photos @ PR /Tiki Village

MaimitiBourboin 

Maimiti Bourboin ,9 ans, de Paris
« J’espère que Matahari sera miss France ! »
Je suis en vacances à Moorea. Je suis contente de voir les miss parce qu’elles sont belles. Je n’ai jamais vu la miss Tahiti en vrai. J’espère qu’elle sera miss France. Plus tard, j’aimerais être miss Monde afin de voyager dans le monde.

IngridDufour

Ingrid Dufour, 44 ans, de Moorea
« Elle a toute ses chances pour décrocher une place sur le podium !»
Matahari est très belle, très gracieuse. On sent que c’est un charme naturel ce qui, à mon sens, fera la différence par rapport aux autres concurrentes lors de l’élection de miss France. Elle est très sympathique et accessible. Elle a toutes ses chances pour décrocher une place sur le podium.

MihilaniTaatae

Mihilani Taatae ,12 ans, de Tiarei
« Ce n’est pas tous les jours qu’on peut les voir. »
Je suis contente de voir les miss parce qu’elles sont belles. Ce n’est pas tous les jours qu’on peut les voir. Je ne suis pas sûre de vouloir être miss plus tard. J’encourage Matahari afin qu’elle puisse devenir miss France plus tard.

2019  MooreaNews   Moorea News