background
logotype

Categorie

Eau potable, une nouvelle usine inaugurée à Haumi

Une nouvelle usine de traitement d’eau a été inaugurée mercredi dernier à Haumi. Cette nouvelle usine va permettre de récupérer et de traiter l’eau de la vallée (rivière et sources) de Haumi avant de la fournir aux habitants du secteur de Vaiare à Maatea.
La commune de Moorea-Maiao, en partenariat avec la Polynésienne des eaux, a inauguré la deuxième usine de traitement des eaux de l’île de Moorea dans la matinée du mercredi 17 juillet 2019.
Baptisée Vaipuha, cette nouvelle usine représente un investissement de 140 millions de francs CFP. Il s’agit d’une unité compacte et autonome de production d’eau potable qui est dotée d’une capacité de production de 140 m3 /heure. Celle-ci approvisionnera en eau potable la population de l’île sœur située entre le PK5 du district de Vaiare et le PK13 du district de Maatea, soit près de 850 foyers.


A noter que les écoles primaires de Maatea, d’Afareaitu, le collège et l’hôpital en bénéficieront également.


L’eau récupérée par cette usine provient de la rivière ainsi que de deux sources de la vallée de Haumi.
Les différentes phases de traitement de cette eau comprennent la coagulation-floculation, la décantation lamellaire, la filtration sur sable et la désinfection au chlore.
« L’unité compacte de potabilisation est basée sur une floculation.

On va forcer la décantation de la boue et récupérer de la boue dans un décanteur. On passe ensuite dans un petit bassin tampon qui va, avec un pompage, alimenter des filtres à sable. Le traitement est en fait très simple. Il n’y a pas de réactifs chimiques. Il y a juste des précipitateurs de coagulants qui forment des flocs pour précipiter la boue au fond des couloirs des compteurs  » explique Jean-Pierre Le Loch, responsable d’exploitation de la Polynésienne des eaux de Moorea.


Après la mise en service de l’usine et des travaux de purge de quelques réseaux du secteur, qui seront terminés avant le début du mois d’août prochain, l’installation des compteurs d’eau sera effectuée pendant une période de 1 mois.
Par la suite, la clientèle d’Afareaitu recevra, jusqu’à la fin de l’année, des factures fictives qui leur serviront à maîtriser leur consommation.


« Il va y avoir 3 factures à blanc jusqu’au mois de décembre 2019. C’est la première fois qu’ils pourront vérifier leur consommation. Ils devront voir s’ils n’ont pas de fuite et essayer d’éviter le gaspillage. On essaiera ensuite de caler une première facture réelle dans le courant du premier trimestre de l’année 2020.» prévoit Jean-Pierre Le Loch.


Avec la mise en service de l’usine de traitement de Haumi, les 2/3 de l’île de Moorea seront approvisionnés en eau potable. La partie de l’île située entre Maatea et Nuuroa sera alors la dernière à ne pas en bénéficier. De nouvelles ressources d’eau auraient été trouvées dans ce dernier secteur par la municipalité, mais cette dernière doit d’abord s’entendre avec les propriétaires fonciers avant de pouvoir récupérer et exploiter cette eau.

Source @ P.R

 

This is a bridge
This bridge is very long
On the road again
This slideshow uses a JQuery script adapted from Pixedelic

Crédit photos @ P.R

2020  MooreaNews   Moorea News